Démocratie

From Democratie.Nu
Jump to navigationJump to search

Les sources historiques démontrent que notre système électoral était conçu CONTRE la démocratie (souveraineté populaire).

Une «aristocratie électorale» a été installée, ce qui était déjà en soi un progrès contre le leadership politique à travers le droit successoral. ( 18ème siècle)

Plus tard, des «éléments démocratiques» ont été introduits, tels que des élections «libres» ou «démocratiques» au suffrage universel, le principe d'égalité, la liberté d'expression, la liberté d'association, la liberté de la presse, etc.., qui, après, ont été de nouveau affaiblis ou enlevés.

Mais un seul «élément démocratique» ne fait pas pour autant la «démocratie». La liberté d'association peut être un «élément démocratique», sans lequel la démocratie ne peut pas exister, mais en soi ce n'est pas encore la démocratie. Ainsi, des «élections libres», par exemple pour nommer un directeur, peuvent aussi être un «élément démocratique», mais en soi ce n'est pas la démocratie.

De plus, notre système politique de gouvernance par les élus trouve son origine dans le principe de la République romaine et non dans la démocratie athénienne.

Appeler notre système politique une «démocratie» est donc délibérément de la propagande trompeuse.

La montée des partis politiques, qui ont en fait pris le pouvoir législatif, permettant aux lobbyistes de travailler de manière ciblée, a créé une concentration de pouvoir législatif et d'intérêts économiques financiers qui supprime les derniers vestiges de la démocratie dans notre système politique. On pourrait soutenir que l'histoire se répète. L'Empire romain s'est effondré par la décadence interne et l'accumulation par certains de pouvoir et de richesse, qui est apparemment aussi inhérente au système de représentation électorale.

Dans certains pays, ainsi que dans les villes et les municipalités, la démocratisation du système politique a été opérée il y a plus de cent ans en introduisant le référendum contraignant sur l'initiative populaire, d’autres ont suivi plus récemment.

La Suisse et la moitié des États américains sont les exemples les plus connus.

Ici encore, il y a une évolution vers (ou une demande pour ) une démocratisation plus poussée, par exemple par l'introduction de l’assemblée parlementaire citoyenne nommée par tirage au sort.

La cause principale de cette démarche est le pouvoir croissant des intérêts financiers et économiques et leur influence sur la législature.

Le système de tirage au sort est basé sur le fait statistique qu'un échantillon scientifiquement fondé donne une image réaliste de la population entière. Il s'ensuit que les décisions prises par ce groupe sont représentatives de l'ensemble de la population.

  • Roslyn Fuller - Beasts and Gods: How Democracy Changed its Meaning and Lost its Purpose

https://www.amazon.co.uk/Beasts-Gods-Democracy-Changed-Meaning/dp/1783605421

https://www.youtube.com/watch?v=qmk65Nrm8BY